+ services en département
 

 

Travail de nuit – Impacts sur la santé et la sécurité

| Publié le 27 avril 2021 | Dernière mise à jour le 6 octobre 2021
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Le travail de nuit concerne près de 20 % de salariés et est présent dans de nombreux secteurs d’activité. Cette organisation du travail a des impacts sur la santé et la sécurité.

Le travail de nuit quel qu’il soit (3X8, 4X8, 5X8, 2X12, travail de nuit permanent...) bouleverse les mécanismes biologiques (rythmes de veille et de sommeil, de repas, de sécrétions hormonales…) et l’organisation temporelle de la vie sociale et familiale. Donc quelle que soit son organisation, le travail posté et/ou de nuit aura des répercussions sur la santé des individus qui le pratiquent.

L’employeur est tenu d’évaluer l’ensemble des risques auxquels sont soumis les salariés de son entreprise – ce qui inclut le travail de nuit – et de préserver leur santé physique et mentale. Les risques liés au travail de nuit sont donc à prendre en compte au moment de l’évaluation des risques et à intégrer au document unique, au même titre que les autres risques.

Cette évaluation est la première étape d’une démarche plus globale de prévention devant aboutir à la définition d’un plan d’actions.

Afin de sensibiliser et informer les employeurs et salariés, un groupe de réflexion pluridisciplinaire piloté par la Carsat Alsace Moselle et la DREETS Grand Est et réunissant des compétences en médecine du travail, droit du travail et chronobiologie a actualisé le document ci-joint sur les postes de nuit de 12h00 : « Travail de nuit en poste de 12h00 Populaire … et pourtant !

 

 

 

 
 

L’accès au droit

 

Les MSA aident les professionnels à lutter contre les risques chimiques

 
Ministère du Travail
 

--

Webmestre | Accessibilité | Données personnelles et cookies | Légifrance | Mentions légales | Services Publics