▼ Nos services en département

 
 

 
 
 

Diplôme perdu : quelles démarches ?

 

Vous souhaitez être dispensateur de formation ?

Plan régional "activités physiques à des fins de santé"

Publié le 10 avril 2024 | Dernière mise à jour le 11 avril 2024

  • Envoyer a un ami
  • facebook twitter
Le 27 mars dernier, le deuxième Plan Régional "Activités Physiques à des Fins de Santé", a été officiellement signé à la Maison Sport-Santé de Talange.
 

Plan régional "activités physiques à des fins de santé

 

La pratique régulière d’une activité physique est désormais reconnue comme déterminant de la santé à tous les âges de la vie.
A cet égard, le Grand Est affiche des statistiques préoccupantes. Avec seulement 17,8 licences sportives pour 100 habitants, la région présente un taux de "sportivité" inférieur à celui de la moyenne nationale (19,4 %). De plus, les maladies cardiovasculaires représentent la deuxième cause de décès, touchant 24 % de la population, tandis que la prévalence de l’obésité atteint 18,7 %, soit plus élevée que la moyenne nationale (15 %). La promotion des activités physiques constitue donc un enjeu de santé publique particulièrement important pour notre territoire.

La plan "Activités Physiques à des Fins de Santé" pour la période 2024-2028 s’inscrit dans la continuité du premier plan régional 2018-2022, tout en prenant en compte des problématiques actuelles telles que la sédentarité croissante chez les jeunes et l’augmentation des troubles musculosquelettiques liés aux évolutions de nos modes de vie.

Le rôle de la DREETS

La DREETS est signataire aux côtés de l’Agence Régionale de Santé Grand Est, la Délégation régionale académique à la jeunesse, à l’engagement et aux sports (DRAJES), la Région Grand Est, l’Assurance Maladie, le Régime Local d’Assurance Maladie Alsace-Moselle le Comité Régional Olympique et Sportif Grand Est et la Conférence Régionale du Sport.

Son engagement prend appui sur 4e plan santé au travail et la loi du 2 août 2021 qui encouragent le développement d’une approche décloisonnée entre la santé au travail et la santé publique.
L’attention est portée sur le développement d’une activité physique régulière en entreprise pour :

  • prévenir les maladies favorisées par la sédentarité ainsi qu’éviter la désinsertion professionnelle
  • favoriser un bien-être au travail et une meilleure cohésion des équipes.

Ainsi la DREETS mènera et soutiendra directement des actions de sensibilisation en direction du monde professionnel (partenariats, webinaires, colloques, communication sur le site internet PRST4, bulletin des médecins inspecteurs...) et s’appuiera également sur son réseau , médecins du travail, services de prévention et de santé au travail, membres du Comité Régional d’Orientation des Conditions de Travail (CROCT), observatoires du dialogue social, ...

En savoir plus :

Le communiqué de presse

Prescri’mouv, un dispositif, lancé dans le cadre du 1er plan, pour améliorer la santé et la condition physique des patients adultes vivant avec une ou plusieurs maladies chroniques grâce à la pratique d’une activité physique sur prescription médicale