+ services en département
 

 

Orthophoniste

| Publié le 7 avril 2021 | Dernière mise à jour le 22 février 2021
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Pour pouvoir exercer en France avec un diplôme d’orthophoniste obtenu dans un État membre de l’Union Européenne, il est nécessaire de demander une autorisation d’exercice qui est délivrée par le préfet de région après la présentation d’un dossier de demande d’autorisation d’exercice devant une commission régionale

Pour travailler en France, il vous faut obtenir une autorisation d’exercer délivrée par le préfet de région après présentation d’un dossier de demande d’autorisation d’exercice devant une commission régionale.

Constitution du dossier :

Dossier de demande CAE
Attestation sur l’honneur
Synthèse des stages effectués durant la formation
Synthèse de l’expérience professionnelle

Mesures compensatoires :

A l’issue des mesures compensatoires, vous devrez remplir et renvoyer les documents ci-dessous :

Synthèse des stages effectués dans le cadre des mesures compensatoires
Rapport d’évaluation des compétences
Attestation de présence
Convention de stage en orthophonie

Les documents sont à transmettre dans cet ordre de présentation sans être agraphés.

Lieux de stages agréés :

Les listes de lieux de stages sont disponibles et transmises après en avoir formulé la demande par mail drdjscs-ge-certif-formation-67.balfonc.drdjscs-grand-est@jscs.gouv.fr

|Adresse à laquelle renvoyer le dossier|
|DRDJSCS Grand Est

Cité administrative

14 Rue du Maréchal Juin

CS 50016

67084 STRASBOURG CEDEX

Renseignements par voie électronique|


Le Préfet, après avis de la commission régionale, décidera :
- de vous autoriser à exercer en France,
- ou de vous refuser l’autorisation d’exercer en France (le titre de formation n’a pas été délivré par une autorité compétente ou la profession n’est pas la même),
- ou de vous soumettre à des mesures compensatoires laissées à votre choix entre une épreuve d’aptitude, écrite ou orale ou des stages d’une durée pouvant aller jusqu’à un an.

--

Webmestre | Accessibilité | Données personnelles et cookies | Légifrance | Mentions légales | Services Publics